Les animations en cours

Fais pas genre

Description de l’action : 

C’est dans le quotidien que se structurent les représentations séxuées et les rapports sociaux d’égalité ou de domination. Les recherches sociologiques démontrent que ce sont les stéréotypes qui, entre autres, contribuent à la production et au maintien des inégalités dans notre société.

Égalité, mixité, parité : ces trois termes désignent des principes et des objectifs à atteindre.

Les outils proposés par l’association Latitudes visent à susciter la réflexion pour faire évoluer les représentations de genre en faveur d’une justice sociale qui permette à chacun-e de trouver sa place et de s’émanciper. Il est donc important de sensibiliser des enfants et adolescents pour rompre ces inégalités et ces stéréotypes.. 

Objectifs : 

Favoriser une prise de conscience : 

  • des représentations de genre, de sexe et d’identité à échelle individuelle et collective ; 
  • de la dimension de reproduction sociale propre à ces représentations ;
  • des conséquences de ces stéréotypes (harcèlement sexiste, inégalités salariales ou d’accès à l’emploi, dépendance…).
  • Déclencher des questionnements et inciter à la prise de parole des élèves sur ces sujets ; créer les conditions d’une discussion contradictoire mais bienveillante afin de faire émerger des réflexions et des débats.
  • Permettre à l’équipe pédagogique de se saisir de ces problématiques, de l’inscrire dans le parcours d’apprentissage de l’élève et de leur donner des outils pour les prendre en charge.
  • Montrer / imaginer des alternatives pour que celles-ci entrent dans le champ du possible et par là encourager des actions concrètes pour favoriser l’égalité des genres.

Déroulé : 

L’association intervient sur 4 séances de 1h30 pour les primaires, et 2h pour les élèves de secondaire. Les thèmes abordés sont les suivants : 

Séance 1 : stéréotypes et genre                    

Séance 2 : les sources de stéréotype et la répartition espace public / privé 

Séance 3 : harcèlement                    

Séance 4 : histoire et acquisition des droits des femmes

Exemples d’outils pédagogiques :

DESSINE-MOI UNE FEMME ET UN HOMME…

Etape 1 : On demande à la classe de dessiner un homme et une femme à destination d’un extraterrestre, par groupes de 3 ou 4 sur de grandes feuilles.

Etape 2 : Mise en commun des dessins et observation des redondances

Etape 3 : A partir de 2 bonhommes ficelles, l’animateur-ice demande aux participant-e-s de noter les différences de deux couleurs : une couleur pour les différences dites naturelles (biologiques), et une couleur pour les différences culturelles (celles qui évoluent en fonction de l’époque ou du pays).

Etape 4 : Débriefer sur l’évolution des représentations de genre et leur variabilité, et la différence entre le genre et le sexe biologique.

Le + : montrer la plaque de Pioneer, réellement envoyée dans l’espace, et analyser le dessin.

PHOTOLANGAGE DE PUB SEXISTE

Disposer des images de publicité véhiculant des stéréotypes genrés voire sexistes sur une table. Demander aux participant-e-s d’en choisir une qui les étonne ou les révolte. Par petit groupe, discuter des images et des ressentis, et faire émerger les messages donnés par ces images et leurs potentielles conséquences. Type de public : Ce projet est adressé à des élèves de primaires et de secondaires (collège et lycée). Il peut aussi être développé et modifié à destination d’autres publics (adultes par exemple).

Stage a la Citoyenneté

Description de l’action : Ces stages ont lieu auprès des jeunes suivis par la Protection Judiciaire de la Jeunesse. Ils sont un moyen de parler d’un sujet concret (la citoyenneté) en passant par le jeu et des ateliers, ce qui rend l’animation plus attrayante pour les jeunes. 

Objectifs :

  • Établir des règles pour vivre collectivement
  • Développer l’ouverture vers l’autre
  • Amorcer une réflexion sur les injustices

Déroulé : 

Nos interventions ont eu lieu dans le cadre de stage citoyenneté de deux jours. Nous avons animé une demi-journée ; un premier temps a été consacré à libérer leur parole et les faire s’exprimer sur différents sujets. Nous avons ensuite abordé les thématiques des discriminations et des inégalités au niveau mondial et local, puis travaillé des questions de société par un débat mouvant.  Type de public : Adolescents âgés entre 14 et 18 ans.