Festival Jeunes sans frontières –

Trois jours et trois nuits pour échanger avec des voyageurs !

944050_1667911463463136_5625125531833406083_n
A pieds, à vélo, en parapente, seul-e, à plusieurs, en stop, atteint de handicap, en bateau… En Amérique du Sud, en Méditerranée, jusqu’à Istanbul, en Europe, en France…  Préparé, sur un coup de tête, équipé-e-s, pas équipé-e-s… Quel beau mélange d’aventures et d’aventuri-er-ère-s. Chacun-e est venu-e nous présenter son voyage, des portraits de personnes rencontrées aux trucs et astuces de l’auto-stoppeuse en passant par un court métrage sur la routine de voyage ou un long métrage sur le militantisme d’une cigale… Ce fut un week-end plein d’énergies vagabondes auquel nous avons assisté. Latitudes était bien présente pour parler de consommation autour du monde et de voyage responsable ! Échanger avec les étudiant-e-s, les curieu-x-ses, les passant-e-s, ancien-ne-s ou futur-e-s voyageu-r-se-s sur ces thématiques fut riches en partage d’expériences, en réflexions collectives et les témoignages récoltés avec le porteur de parole nous ont fait chaud au cœur. « Pour toi le voyage c’est… ? ». « Pour moi voyager c’est dire au revoir à des ami-e-s et bonjour à des inconnu-e-s » nous réponds Paul, 19 ans après avoir fait le tour de l’Europe avec son vélo. « Pour moi voyager c’est s’intégrer aux autochtones, même si j’ai pas encore voyager c’est ce que je ferais » imagine une future voyageuse de 21 ans. Pour créer et renforcer les liens, quoi de mieux que les festivités, une soirée d’ouverture au Gambrinus -bar Avignonnais- a permis à tous et toutes de faire connaissance, les énergies vagabondes ont envahi chacun-e lors d’une soirée de concert gratuits aux Passagers du Zinc et puis tou-te-s ces ami-e-s d’un week-end ce sont dit au revoir sur des tonalités de jazz manouche au théâtre de l’Entrepôt. Merci à l’association ACTE pour ces moments de pure bonheur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *