Le Festival Alimenterre

L’association Latitudes relaye pour la deuxième année le festival Alimenterre sur le territoire avignonnais.

Les enjeux agricoles et alimentaires dans le monde…Un vaste sujet…Un sujet engagé… et à dénoncer ?

Cette année, ces thématiques sont au centre du festival de films documentaires Alimenterre.

Ce festival a fait parler de lui jusqu’à notre merveilleuse citée provinciale d’Avignon ! Pour la seconde fois, l’association Latitudes s’est engagée à relayer ce festival durant la Semaine de la Solidarité Internationale qui s’est déroulée cette année, du 15 au 23 novembre.

En quelques mots..Latitudes est une association d’éducation populaire qui grâce à des outils participatifs lutte pour le changement social et pour l’éveil des consciences et le développement de l’esprit critique.

Cette année Latitudes a souhaité remettre au centre du débat le sujet de l’agriculture familiale et ce, dans la même continuité de la FAO (Organisation des Nations Unies). Sensibiliser la jeunesse et le grand public à ces grands enjeux mondiaux, tel est l’objectif que Latitudes s’est fixé à travers la mise en place de nombreuses actions.

Le 17 novembre, c’est grâce à la projection du film “Les petits gars de la campagne” au cinéma indépendant de l’Utopia qu’une trentaine de participants a pu être sensibilisée aux impacts de la politique agricole commune sur nos agriculteurs français. Nous avons eu le plaisir de recevoir deux invités Michel Bosc, un ancien employé du ministère de l’agriculture, et Hélène Bertrand, une maraîchère de la ceinture verte d’Avignon, qui sont venus témoigner et partager auprès du public leurs préoccupations et leur avis sur le sujet. Un débat fructueux, dense s’est déroulé à la suite de la projection.10839924_10203472336031374_597501290_o10603606_10203446962677056_1235357712683515568_n

Une trentaine d’étudiants universitaires a également assisté à la projection du film “Quand les éléphants se battent les herbes sont piétinées”, un documentaire bouleversant qui raconte la problématique d’accaparement des terres au cambodge, en suivant les pas de Moon et de sa famille, un personnage auquel le public a fini par s’attacher. Au côté de l’association CCFD-Terres Solidaires, très aguerrie sur ce sujet, nous avons pu répondre aux nombreuses questions et  interagir avec les participants.

Le festival Alimenterre a retentit jusqu’au lycée Louis Giraud de Carpentras et au collège Santa maria de Villeneuve-les-Avignon, auprès de la jeunesse d’aujourd’hui, elle aussi concernée par ces problèmes ! Des débats participatifs, propre aux méthodes de l’éducation populaire, ont été proposés aux collégiens et lycéens qui s’en sont saisis pleinement. Un bel exemple d’espoir pour l’avenir !

Des petites graines ont été semées…Nous espérons qu’elles grandissent encore et encore ! Ces préoccupations concernent chaque citoyen. Ces témoignages riches et nombreux sont révélation que la marche vers le changement est en route.

Delphine Viale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *