Retour sur le 2éme Je(ux)dis Solidaire: Atelier d’intelligence collective

Le 28 mai dans le locaux du Tri Postal le deuxième Je(ux)dis Solidaire s’est déroulé atour d’un atelier d’intelligence collective mené par l’équipe de la plate-forme SAFI. Nous avons choisi de co-organiser l’étape avignonnaise du SAFI tour car nous appuyons la démarche et le but du travail de cette association: c’est à dire la valorisation et mutualisation des structures sans but lucratif intervenant dans au moins un des secteurs suivants : Santé-Aide Juridique-Formation/Education-Insertion dans la région PACA. En d’autres termes, SAFI est une association au service des associations.

L’objectif de leur visite et de l’atelier proposé était de rencontrer des organisations de la solidarité du territoire d’Avignon afin de constituer un maillage du tissu associatif de la région et de le concrétiser en créant un réseau pour accroître la visibilité et la lisibilité des structures en place grâce aux outils numériques. visuel safi tour avignon

Pendant la soirée de Jeudi l’équipe SAFI a donc pu rencontrer quelque structure du territoire et a pu échanger avec eux d’une façon ludique, participative et efficace via des outils fonctionnels et interactifs. Après quelques petites activités pour briser la glace entre les participants, Pauline a animé l’atelier “Hold up d’idées” conçu par MakeSense, autour du défi: « Vaucluse, quels acteurs pour quelles actions ?Comment améliorer la communication ?Comment mutualiser pour accroître l’efficacité de nos pratiques respectives ? »

L’atelier a commencé par une “tempête de cerveau” aussi appelé brainstorming d’idée où tous les participants étaient invités à répondre aux questions posées. Chacun était ensuite convié à partager ses réponses au coeur de la table, sur le mur de l’inspiration. Voici les questions et les réponses qui ont été données par les participants:

Ø    Quels sont les acteurs du territoire et leurs actions ?

Délégation de Vaucluse accueil de jour/ FNARS/ CCFD/ Réseau Promess 84/ L’autre Rive/ ESIA/ UDAF 84/ OCE/ Léo Lagrange/ ATTAC/ Tcho Logik/ Le Village/ MRAP/ Centres sociaux/ Culture 84 du cœur/ RBE/ CASA HAS/ Colibris/ Latitudes/ Babel/ Jeux Jubil/ AFEV/ Croix rouge/ Emmaus/ C-A-S-I/ Campt’art/ HAS-CAS/ Imagine 84/ 115/ Aprova/ Fédération des Centres Sociaux/ Fenouil à vapeur/ Foll’Avoine/ ACAA/ Isel/ Apare/ Espelido/ Scie Okra/ Génération sport/ Le Kiosque/ Semailles/ CIDFF/ Surikat/ Avenir 84/ Passerelle/ Amidon/ Mini bus service/ Associations des teinturiers/ Ligne enseignement/ F.O.L/ La gare castelet/ Collectif mort de la rue et de la rue/Mission locale/ SNC/ Secours populaire/ Le festival in et off/ Les ptit péb PACA/ Le refuge/ Roulons à vélo/ Planning familial/ AED/ Kareen Mane/ Akwaba/ Gentil virus/ ADVSEA/ GEM/ PILES

Ø    Pourquoi communiquer ? Quels sont les intérêts à communiquer ?

Valoriser/ Cultiver la complémentarité/ Organiser/ Orientation du public/ Ne pas se concurrencer/ permettre les émancipations citoyennes/ Mutualiser les savoirs et les compétences/ être fort/ construire des dimanches associés/ Mieux se connaître/ Être complémentaire/ Avoir plus de public/ Ressourcer/ être complémentaire/ Participer/ Information sur les événements/ Pour savoir ce qui est proposé/ Évoluer/ Donner du sens aux efforts/ Animer/ Développer/ Mutualiser/ Échanger sur les pratiques/ Connaître des nouvelles personnes/ Se sentir moins isoler/ Se comprendre/ Éviter les conflit/ Rationaliser le travail/ Économiser/ Éviter de perdre du temps/ Pour être lus force de proposition/ Faire la fête/ Rassembler/ Rigoler/ Informer/ Apprendre/ Rapprocher les gens de différentes origines, sexe, etc../ Partager/ S’ouvrir.

    Comment communiquer : quels sont les supports, les canaux, les outils de communication que vous connaissez pour communiquer entre vous et trouver les informations ?

Email/ Site/ Téléphoner/ Réseaux sociaux/ Réseau/ Bouche à oreille/ Facebook/ Document partagés numériques/ Newsletters/ Porte à porte/ Office du tourisme (agenda)/ Radio/ Banderoles/ Affiche/ Réunions/ Parole/ Flyers/ Publicité/ Cahier coordination/ Open agenda/ Appel à projet/ Journée thématique/ Evènements/ Réseaux fédérateurs/ Réseau ESS, UTESS/ Forum d’association/ eLamp/ Presse/ Manifestations/ Google doc/ Classeur des compétences.

    Le mur des freins :    

Chronophage/ Surabondance/ Accessibilité/ Médiocrité/ Le temps/ Méfiance/ Impersonnel/ Traitement de l’information/ Serveur de diffusion (micros soft, orange, SFR …)/ Non personnalisé/ Accessibilité/ Mouvoir-adaptation-émetteur-récepteur/ Volonté/ Peur de perdre son champs de compétence/ Mise en concurrence des institutions/ Investissement/ Temps/ Comment trouver et maintenir des financements stables et pérennes ? / Subvention de fonctionnement/ Financement outils et gestion/ Absence de formation sur des processus collaboratifs/ Méconnaissance des différents acteurs.

    Le mur des solutions, quels sont les points à améliorer :   

Gentillesse et bienveillance/ Grandir/ Prévoir les financements de manière réaliste et diversifier les entrées de fonds/ Financer les projets, les construire collectivement/ Adapter aux terroirs/ Formation/ Revoir le modèle éco/ Recruter/ Faire valoir l’intérêt économique et politique/ Vision long terme/ Renforcer les projets associatifs et la participation citoyenne/ Utilité sociale à bien définir/ Organiser des événements de grande échelle pour atteindre des objectifs/ Aller à la rencontre/ respecter sa parole/ Définir un porteur de projet tournant par événement collectif/ Produire des processus hors institution/ outils collaboratifs.

La dernière partie de l’atelierportait le nom de “phase de convergence”. Les participants ont été répartis en deux équipes pour réfléchir et développer l’idée d’un projet qui permettrait de développer la communication et la collaboration entre acteurs locaux.

Nous retenons de cette soirée, une belle collaboration et expérimentation entre les acteurs du milieu associatif et c’est avec impatience que nous souhaitons renouveler l’expérience!

SAFI Tour Avignon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *