Parcours de la transition “Climat” au centre social de la croix des oiseaux

En partenariat avec l’Espace Social et Culturel, des familles du quartier de la Croix des Oiseaux ont participé à cinq ateliers de sensibilisation sur la thématique du dérèglement climatique.

1ère séance : Fresque du climat, animé par Yves Debongnie d’AMALTE ; cet atelier permet de comprendre les causes et conséquences du dérèglement climatique. Des petites expériences scientifiques ont été réalisées pour comprendre plus concrètement certains phénomène, comme l’effet de serre par exemple.

2ème séance : Atelier animé par Corinne Mangeot de l’ALTE (agence locale de la transition énergétique), sur l’énergie et les bâtiments. A travers un jeu de plateau, les participant-e-s ont pu découvrir les principaux gestes à faire pour économiser l’eau et l’énergie

3ème séance : Sortie à la Ferme des Possibles à Pernes-les-Fontaines avec Nicolas Borde. Découverte d’une ferme en agroforesterie.

4ème séance : Séance à l’éco-comptoir de l’association Les Petites Choses – Ressourcerie Créative à Avignon ; réflexion sur les déchets (qu’est-ce que c’est ? d’où cela vient ? que deviennent-ils après la poubelle) et confection de décorations à partir de matière recyclée.

5ème séance : Séance sur la mobilité animé par Célia Ghouali de l’association Latitudes, avec le “Mobilimètre”, un jeu pour comprendre l’impact des transports et comment le réduire !

A l’issue des séances d’ateliers, le groupe a été invité à choisir une action à réaliser dans le cadre du centre social.

Il a été décidé par le groupe de confectionner un repas végétarien puis de le déguster ensemble au sein du centre social, à la rentrée scolaire. Ce projet a été choisi pour permettre la prise de conscience de l’impact énorme de l’élevage et de la consommation de viande. Le but est de montrer qu’il est possible de cuisiner sans viande tout en se faisant plaisir !

Fais pas genre avec une classe de seconde du lycée Philippe de Girard

Ce parcours de sensibilisation à l’égalité de genre, avec une classe de seconde avait pour but de susciter la réflexion des adolescent-e-s sur le sujet. A travers différents jeux, des débats, des mises en situation et partages d’expérience, nous avons abordés les questions de stéréotypes, de harcèlement de rue, de publicités sexistes, de tâches quotidiennes…

Ce projet a aboutit à travail de restitution, qui a pris la forme d’affiches de sensibilisation réalisées par les élèves, pour déconstruire nos stéréotypes qui restent encore trop encrés dans nos manières de penser.

Fais pas genre au CFA d’Avignon

Dans le cadre du projet “Fais pas genre”, animé par l’association Latitudes, les élèves de prépa-CFA de la Chambre des métiers d’Avignon ont travaillé sur l’égalité de genre et la déconstruction des stéréotypes.

La classe prépa du Centre de Formation en Apprentissage (CFA) accueille des jeunes qui ont interrompu leur parcours de formation ou d’étude, et qui ont besoin d’accompagnement pour choisir leur orientation professionnelle. C’est un petit groupe (maximum 12 élèves), qui accueille aussi des élèves primo-arrivant-e-s. Après 5 séances de sensibilisation, les élèves ont interviewé des camarades du CFA qui ont choisi une voie professionnelle où elles et ils sont en minorité de genre.

Les élèves sont partis à la rencontre d’Alexandra, Clara et Mégane, jeunes femmes travaillant dans le secteur de la mécanique motocycle, et de Mathéo, Abuba et Florian, jeunes hommes en formation en coiffure. Le but était de les questionner à propos de leurs situations professionnelles au sein de leurs entreprises, dans ces métiers stéréotypés selon le genre.

Au cours des ateliers, certaines situations d’inégalités ont été partagées avec les élèves. Ces situations ont été jouées devant les élèves sous forme de saynètes de théâtre forum, avec l’aide de la compagnie “Machine émotive”. 

De toutes ces séances a découlé un podcast, composé des interviews ainsi que d’une partie des saynètes de théâtre forum. Il a été monté par les élèves avec l’aide de Yseult et Noémie de Latitudes.

Ecoutez-le ici :

Accompagner les Conseils Municipaux des Enfants et des Jeunes – Séminaire

Les Conseils Municipaux des Enfants (CME) et des Jeunes (CMJ) sont portés par les communes qui souhaitent faire participer les jeunes à la vie démocratique locale. Le Grand Avignon soutient ces communes sur le volet de la transition écologique et finance nos interventions. Dans ce cadre, et en partenariat avec l’agglomération, l’association Latitudes a organisé et animé un séminaire sur l’accompagnement des CMEJ dans la transition écologique le mercredi 11 mai 2022. Cette action a vocation à se renouveler, afin d’entretenir les liens créés et de développer des échanges au cours des mandats entre les Conseils Municipal des Enfants et des Jeunes de l’agglomération.

Ce séminaire, d’une demi-journée, était le premier sur notre territoire. Son objectif : faire se rencontrer les personnes référentes des CMEJ (élu.e.s et membres des services) de l’agglomération, ainsi que des personnes ressources. Par l’interconnaissance, l’échange de pratique et la mise en commun de freins et de leviers, nous souhaitons favoriser l’épanouissement de ces conseils.

“Pourquoi créer et maintenir un CME ou un CMJ dans sa commune ?”

Le premier temps de réflexion s’est voulu très simple, afin d’ouvrir le débat. Pourquoi les communes investissent-elles du temps et des ressources dans ces projets ? Les participants s’accordaient sur plusieurs points, notamment sur le fait que ces conseils permettaient aux jeunes de s’impliquer dans la vie de leur territoire. Ces conseils permettent aussi de créer des liens avec cette jeunesse, de pouvoir les écouter plus facilement et de leur répondre.

Quels sont les freins et les leviers lors de la mise en place d’un CMEJ et lors de son animation sur le long terme ?

Les échanges ont été très riches sur cette question car toutes les communes du Grand Avignon ont des expériences différentes. Certaines ont un CMJ ou CME depuis de nombreuses années, tandis que d’autres ne l’ont créé que récemment ou encore certains sont encore dans une phase de projet.

Parmi les freins revenus régulièrement, on peut noter le manque de moyen humain nécessaire à l’accompagnement dans certaines communes ou le manque d’implication des parents. La crise sanitaire, bien évidemment, n’a pas aidé.

Parmi les leviers, on retrouve le lien et la relation de confiance qui se crée, le sentiment de fierté ainsi que le dynamisme des jeunes, toujours très motivé-e-s pour monter des projets. Des ressources locales et nationales ont été présentées pour favoriser cette mise en action.

Dans les perspectives, nous envisageons d’organiser une rencontre entre jeunes élu-e-s à l’automne.

Conseil municipal des enfants – Caumont

Conseil municipal des enfants – Caumont

Dans le courant de l’année scolaire 2021-2022, nous avons travaillé avec la mairie de Caumont-sur-Durance sur la sensibilisation et l’accompagnement aux projets de leurs jeunes élu.e.s.

Ce groupe de 12 jeunes, en CM2 et en 6e, étaient déjà très fortement engagés dans les thématiques environnementales. Ils ont participé avec grand plaisir à nos ateliers de sensibilisation. Pour les projets, ce n’était pas le nombre de propositions qui était un problème, mais le manque de temps avec eux. Après réflexion, ils se sont divisés en deux groupes.

Les collégiens ont réalisé un micro-trottoir dans leur village, dans le centre et devant un supermarché. Les questions qu’ils ont posé tournaient autour des déchets, de leur gestion et de l’avenir des plus jeunes générations. De ce micro-trottoir est née une petite exposition, dont les photos ont été choisies et mises en scène par les jeunes.

Les CM2 ont choisi d’intervenir dans leur école. L’objectif affiché : “Sensibiliser les autres enfants de Caumont, qui n’ont pas eu les ateliers que nous avons eu” et ils ont pour cela créé un jeu, axé sur la biodiversité. Ce jeu est une adaptation sur la faune du jeu “Le pas en avant”. Ils l’ont animé avec 5 classes de leur école municipale.

Une restitution officielle, en même temps que le vernissage de leur exposition, a été faite à la bibliothèque municipale le samedi 11 juin.