Journée d’intégration de la licence pro tourisme et économie solidaire

Intentions pédagogiques

  • Favoriser la cohésion des étudiant-e-s
  • Favoriser la cohésion de groupe et faire connaissance
  • Faire émerger des dénominateurs communs sur les thématiques de la licence : social, solidaire, durable

23 étudiant-e-s

Exemple d’outil : LE JEU DE L’HORLOGE

Les participant-e-s se déplacent dans l’espace. Au “top” de l’animateur-ice, des duos se forment avec la personne la plus proche pour discuter en 2 minutes d’un sujet énoncé. Le but est d’initier des conversations qui pourront être continuées par la suite, et ainsi de “briser la glace”. L’animateur-ice relance la marche, puis répète le processus plusieurs fois, avec à chaque fois de nouveaux binômes.

Né quelque part

Ces animations ont été réalisées grâce à la Fondation Territoires Solidaires. À l’origine de ce projet se trouve l’exposition “Nés quelque part”, un voyage au sein de différents écosystèmes, qui propose une expérience sensorielle autour des enjeux du climat et du développement. Suite au succès de l’exposition, des animations ont été développées à destination des scolaires.

Intentions pédagogiques

  • Donner des éléments de compréhension du monde, des enjeux climatiques et de développement à partir des connaissances des enfants/jeunes.
  •  Donner des éléments pour agir individuellement ou collectivement pour être acteur de la lutte contre les changements climatiques et de la solidarité.

Temps 1 : Déclencher (60 minutes) : Proposer aux élèves de se mettre dans la peau d’un personnage vivant dans un autre pays, notamment par le jeu “Un pas en avant” (voir outil).
Temps 2 : Comprendre et Agir (50 minutes)  : Carte mentale/brainstorming : Un focus sur l’environnement a été proposé pour inviter les élèves à s’interroger collectivement sur les causes, les conséquences, et à formuler des solutions aux changements climatiques.
Temps 3 : Bilan (10 minutes) : Pour finaliser l’animation les élèves ont été interrogés sur la manière dont ils ont vécu l’animation.

360 collégien-ne-s d’Avignon et Cabrières d’Avignon

Exemple d’outil : LE PAS EN AVANT
Les participant-e-s tirent au sort une carte personnage, qui leur donne quelques indications (origine, emploi, âge ou situation sociale) ; l’animateur-ice les invite à imaginer le reste de leur vie. Tout le monde part sur la même ligne, et l’animateur-ice énonce un certain nombre de droits et de possibilités (manger à sa faim, ne pas avoir peur de l’avenir, pouvoir voyager, etc.) ; si son personnage peut, selon son avis, accéder à ce droit, le/la participant-e fait un pas en avant. Au fur et à mesure, les écarts se creusent dans l’espace. S’en suit un temps de discussion et de retour sur leurs ressentis et leurs observations.

“C’est pas bien que les enfants travaillent pour faire des téléphones alors que nous on joue avec !”

Les Trans’missions citoyennes

De 2016 à 2019, des Associations d’Éducation Populaire du Vaucluse se réunissent pour proposer des animations qui visent interroger nos préjugés et nos représentations. Les membres du collectif sont :
– Latitudes
– Les Petits Débrouillards
– La Ligue de l’Enseignement
– Léo Lagrange
Le projet continue en 2020 sous une nouvelle formule approfondie, “Tous humains, tous égaux”.

Stéréotypes et préjugés, Laïcité, Mixité – Égalité et Interculturalité sont les thématiques sélectionnées par le collectif.

Ces actions sont menées dans le cadre l’Appel à Projet de la Délégation Interministérielle de Lutte contre le Racisme, l’Antisémitisme et la Haine LGBT – DILCRAH.

LE DÉROULÉ :
Chaque structure propose un module d’une heure composé d’un ou plusieurs outils d’éducation populaire.
Les classes tournent entre ces modules, afin d’avoir participé à tout à la fin de la demi-journée !

LE PUBLIC :
Collégien-ne-s, Lycéen-ne-s

LES OUTILS : Le Barnga
Les participant-e-s jouent un jeu de carte simple en petits
groupes. Après avoir bien assimilé leurs règles, les
participant-e-s se déplacent de table en table, sans avoir le droit de parler. Très vite le conflit s’installe. Jouent-ils avec les mêmes règles ?
Cet outil permet d’aborder les questions de codes culturels, notamment informels, et des différentes manières de réagir face à un mode de fonctionnent différent.

QUELQUES TÉMOIGNAGES :
Dans notre classe, on accueille un jeune migrant afghan. Ça a vraiment changé l’ambiance, il nous raconte sa vie d’avant, ça nous impressionne.
Des fois quand je retourne au bled, je comprends pas leurs coutumes puis je m’habitue. Après c’est quand je reviens ici en France que je ne comprends plus.

Retours en image sur la SDE 2019 !

Encore une belle édition de la Semaine de l’Environnement !

Nous avons fini en beauté avec la Récup’Soupe, les Ateliers compost et tri, le Théâtre Forum par la Compagnie Machine Émotive et la soirée musicale et festive, à Rosmerta, lieu d’accueil et centre social et culturel autogéré !

MERCI à tou-te-s les bénévoles, partenaires, participant-e-s et soutiens pour ce beau moment !